Paysage, tourisme et patrimoine, les enjeux exprimés par les habitants

Dernière mise à jour : 31 janvier 2023

  En quelques mots

Dans ce département touristique, l’attractivité des différents territoires et la communication touristique axée sur le littoral ont été maintes fois évoquées, de même que les tensions sur le logement liées à la pression touristique sur le littoral. Tous ont pu observer que les nouveaux aménagements touristiques recherchaient une plus grande simplicité.
Tous les participants ont relevé l’importance du patrimoine bâti : châteaux, moulins, fermes, églises, hameaux ou villages recèlent des bâtiments de pierre ou de bois qui participent à la qualité des paysages. Chacun aura pu observer la diversité géologique qui s’illustre dans les matériaux de construction : garluche, calcaire, bois…
Les débats ont porté sur l’entretien ou la rénovation de ce patrimoine, mais aussi sur l’opportunité qu’il représente en termes d’attractivité et de développement touristique des territoires.

Plusieurs enjeux apparaissent :
 Valoriser tous les paysages des Landes, pas seulement le littoral et les pins
 Vivre et se loger dans les communes touristiques
 Rénover le patrimoine et garder son caractère

Valoriser tous les paysages des Landes, pas seulement le littoral et les pins
Il faudrait répartir les efforts plus sur l’arrière-pays par rapport au littoral, il y a un énorme potentiel qui correspond à la demande actuelle d’un tourisme plus authentique. Atelier Arthez-d’Armagnac
Vivre et se loger dans les communes touristiques
On a environ 40% de résidences secondaires. On ne trouve pas de location à l’année. Les propriétaires préfèrent louer pour la saison et profiter de la maison ensuite. C’est un problème pour loger les jeunes ou les gens qui travaillent ici. Atelier Gastes

Rénover le patrimoine et garder son caractère
On a rénové une vieille ferme, on y a mis la mairie et le reste on ne sait pas encore, mais on conserve le patrimoine. Atelier Arthez-d’Armagnac

  Les points forts exprimés

Le patrimoine bâti
C’est beau ces façades Art déco, ça parle des Landes, il y a tous les détails même les bournacs, les ruches traditionnelles en éclisse de châtaignier. Atelier Morcenx
Le patrimoine bâti Y a quand même du patrimoine ici, il ne faut pas l’oublier. Atelier Arthez-d’Armagnac
Ici, c’est un pays de châteaux et de domaines. On en voit encore beaucoup et ils avaient de nombreuses métairies qui existent encore. Atelier Arthez-d’Armagnac
Il y a plusieurs fermes armagnacaises en U. Là, elles ont été restaurées et louées. Atelier Arthez-d’Armagnac
Le moulin est joli, il est ancien, c’est un beau site au bord de l’étang. Atelier Arthez-d’Armagnac
C’est beau ces façades Art déco, ça parle des Landes, il y a tous les détails même les bournacs, les ruches traditionnelles en éclisse de châtaignier. Atelier Morcenx
Le patrimoine agricole et viticole Le domaine d’Ognoas représente l’Armagnac avec un domaine agricole diversifié représentatif de notre patrimoine local. Ce domaine donne un ancrage intéressant. Atelier Arthez-d’Armagnac
La garluche C’est la pierre d’ici. Elle est rouille à cause des minerais de fer qu’elle contient. Atelier Gastes
Dans le cimetière, maintenant on voit le mur en garluche, on a coupé la haie de cyprès qui le cachait. Atelier Gastes
Le petit port sur le lac Je ne suis pas habituée aux ports, dans les Landes on n’est pas des marins. Atelier Gastes
A Capbreton, le port est marin et surtout plus urbain, minéral. Ici, le port est comme une miniature, c’est vraiment joli ! Atelier Gastes
C’est bien d’avoir un éclairage discret à la place des grands lampadaires. Atelier Gastes
Les cabanes du port Les cabanes, c’est étonnant, je ne m’y attendais pas. Je voudrai bien connaitre leur histoire. Atelier Gastes
C’est une occupation privée du domaine public, on veut les garder mais pas les étendre. Atelier Gastes
Il y a une sacré spéculation foncière sur les cabanes, c’est fou les prix. Atelier Gastes
L’océan et les sites touristiques L’océan, le courant d’Huchet, l’étang de Léon, c’est les coins connus des touristes. Atelier Messanges
On vient à Messanges pour la proximité de l’océan. Atelier Messanges
C’est marrant on est proche du littoral mais on le perçoit pas. Atelier Messanges

  Les évolutions relevées

L’aménagement des abords du lac pour le tourisme
Il y avait de l’opposition pour aménager dans un but touristique ou même d’accès au lac. C’est pourtant ce qui permet de faire vive la commune financièrement. On a voulu garder le côté naturel, limiter la place de la voiture. On a fait le premier « plan plage » lacustre. Atelier Gastes
L’aménagement des abords du lac pour le tourisme Il y avait de l’opposition pour aménager dans un but touristique ou même d’accès au lac. C’est pourtant ce qui permet de faire vive la commune financièrement. Atelier Gastes
On a voulu garder le côté naturel, limiter la place de la voiture. On a fait le premier « plan plage » lacustre. Atelier Gastes
Il a fallu se battre pour que la démarche « plan plage » s’applique aussi au lac. Cela a fait des émules, tout le monde travaille là-dessus maintenant. Atelier Gastes
On a écarté les voitures du bord direct du lac pour les décaler en retrait, c’est quand même bien mieux. Par contre on ne verbalise pas mais on explique. Atelier Gastes
On a mis le marché ici au bord du lac. On a le seul marché au bord du lac dans le secteur. Atelier Gastes
Si on regarde bien, il y a très peu de constructions qui apparaissent sur la berge. C’est très boisé. Tout parait doux, la nature est partout. C’est aménagé, pourtant ça reste naturel. Atelier Gastes
Je ne me rendais pas compte de l’importance des projets de la Miaca : ça explique ce que l’on a comme paysage aujourd’hui. Atelier Gastes
Les campings Les campings ne peuvent plus s’étendre maintenant. On en a trois sur la commune. Il faut qu’ils montent en gamme. C’est important pour la commune : ça rapporte la taxe de séjour ! Atelier Gastes
On simplifie le fonctionnement de l’aire de camping-car, il y a une borne avec une carte. Atelier Gastes
Le patrimoine bâti rénové On a choisi de rénover l’ancien en utilisant le savoir-faire local. Atelier Arthez-d’Armagnac
On a rénové un four à pain. Atelier Arthez-d’Armagnac
On a rénové les bâtiments avec une association, il y a une maison forte et une ancienne bergerie. Atelier Arthez-d’Armagnac
On a rénové une vieille ferme, on y a mis la mairie et le reste on ne sait pas encore, mais on conserve le patrimoine. Atelier Arthez-d’Armagnac
Les vieilles maisons sont retapées, il n’en reste pas beaucoup de vides. Atelier Bélus
Le patrimoine bâti en ruine Ces bâtiments en ruine à côté d’Ognoas, tout le monde m’en parle. Ce sont de belles bâtisses. Il faudrait trouver une solution. Atelier Arthez-d’Armagnac
Le moulin a été rénové puis laissé à l’abandon. Il y a un escalier et une passerelle en bois pour enjamber le ruisseau, et rejoindre le bord de l’étang mais tout est interdit au public parce qu’en partie effondré. Atelier Arthez-d’Armagnac
Le point de vue qui se referme ou se dégrade La motte féodale est un lieu phare. Bon y a quand une même une maison au pied qui change la vue. Atelier Geaune
La motte féodale c’est un beau point de vue. Mais ça se referme, il faudrait couper des arbres. On voit 7 clochers d’ici… enfin on devrait. Atelier Geaune
La vue est belle, mais devant on a les poubelles, le transformateur, les vieilles affiches… Atelier Bélus

  Les enjeux évoqués

Valoriser tous les paysages des Landes, pas seulement le littoral et les pins
On a un projet d’œnotourisme pour faire découvrir la vigne, les différents cépages, au public, en concertation avec un itinéraire de randonnée. Atelier Geaune
Rénover le patrimoine et garder son caractère
On souhaitait construire un nouveau local pour les associations. Plutôt que de faire du neuf, on a démonté une ancienne grange en bois du hameau de Peyrelongue et les compagnons l’ont remontée ici. Ça fait un bel ensemble avec le reste du village. Atelier Arthez-d’Armagnac

Vivre et se loger dans les communes touristiques
On a du travail ici, mais la difficulté c’est de se loger. On a des projets pour loger les MNS (maitre-nageur sauveteur) et des saisonniers dans le camping communal. On essaye de réserver dans chaque opération quelques logements à prix coutant. Atelier Messanges
Valoriser tous les paysages des Landes, pas seulement le littoral et les pins Il faudrait répartir les efforts plus sur l’arrière-pays par rapport au littoral, il y a un énorme potentiel qui correspond à la demande actuelle d’un tourisme plus authentique. Atelier Arthez-d’Armagnac
Notre paysage est un atout pour le développement local. Atelier Arthez-d’Armagnac
Les grands lacs, ce n’est pas assez connu, on va revenir ! Atelier Gastes
Je ne connaissais pas je reviendrai à coup sûr, c’est paisible ici et surtout préservé de la foule. Atelier Gastes
Il y a beaucoup d’espoir sur Arjuzanx et le lac pour un développement en relation avec l’écologie et la qualité du lieu. On veut un développement nature. Atelier Morcenx
Le Tursan c’est la plus belle région des Landes. C’est contrasté, c’est varié, il y a des prairies, des champs, des forêts, des vignes. C’est une mosaïque de paysages. Atelier Geaune
Faire connaitre le paysage arrière-littoral : l’étang et les prairies, ce n’est pas vraiment indiqué, on l’a découvert parce qu’on était au camping. Atelier Messanges
L’Office du tourisme tient un stand au marché pour faire découvrir le territoire aux locaux. Atelier Morcenx
Le vignoble attire, mais comment faire une politique de promotion et d’animation avec les communes ? Atelier Arthez-d’Armagnac
Le domaine départemental constitue un formidable potentiel à développer. Il y a des anciens bâtiments à rénover et valoriser. Avant il y avait un grand verger. Il y a aussi tout un travail à faire avec le sujet de l’Armagnac. Atelier Arthez-d’Armagnac
On a un projet d’œnotourisme pour faire découvrir la vigne, les différents cépages, au public, en concertation avec un itinéraire de randonnée. Atelier Geaune
La voie verte, on a le projet de la relier à Ognoas, mais il va falloir bitumer en partie et fermer des accès au public … Atelier Arthez-d’Armagnac
On voudrait attirer les usagers de la vélodyssée. Atelier Gastes
Vivre et se loger dans les communes touristiques On a du travail ici, mais la difficulté c’est de se loger. On a des projets pour loger les MNS (maitre-nageur sauveteur) et des saisonniers dans le camping communal. On essaye de réserver dans chaque opération quelques logements à prix coutant. Atelier Messanges
Ici, on a environ 40% de résidences secondaires. Ça évolue un peu, on voit de plus en plus de maisons secondaires devenir des résidences principales lorsque les propriétaires prennent leur retraite. Atelier Gastes
On passe de 758 habitants l’hiver à environ 4000 en été. Mais la plupart restent sur les campings en bord de lac. Atelier Gastes
Ici, on ne trouve pas de location à l’année. Les propriétaires préfèrent louer pour la saison et profiter de la maison ensuite. C’est un problème pour loger les jeunes ou les gens qui travaillent ici. Atelier Gastes
On est obligé de construire des logements pour eux avec l’appui de la Communauté de Communes et des entreprises. Atelier Gastes
Rénover le patrimoine et garder son caractère On a sauvé les bâtiments, mais pour l’instant on ne les utilise pas. Atelier Arthez-d’Armagnac
Le foyer interroge avec son architecture des années 50, comment lui trouver un nouvel essor et usage ? Atelier Arthez-d’Armagnac
Comment valoriser le patrimoine pour le faire partager ? Atelier Arthez-d’Armagnac
On candidate pour être petite cité de caractère. Atelier Geaune
Il y a un patrimoine d’architecture en bois et des savoir-faire locaux. L’architecture bois peut-elle être utilisée dans la construction des maisons d’aujourd’hui ? C’est une utilisation de ressources et de savoir-faire locaux. Atelier Arthez-d’Armagnac
On souhaitait construire un nouveau local pour les associations. Plutôt que de faire du neuf, on a démonté une ancienne grange en bois du hameau de Peyrelongue et les compagnons l’ont remontée ici. Ça fait un bel ensemble avec le reste du village de Perquie. Atelier Arthez-d’Armagnac

Voir aussi