Paysage, routes et chemins, les enjeux exprimés par les habitants

Dernière mise à jour : 31 janvier 2023

  En quelques mots

Découvrir un paysage, un territoire, est forcément passé par une route ou un chemin. Tous les participants ont emprunté une route de crête ou un point de vue élevé pour découvrir et apprécier une vue lointaine. Tous ont apprécié le calme du sentier par rapport à la route de transit. L’importance de la qualité des abords immédiats de la route et des chemins a été relevée, qu’il s’agisse d’un simple accotement en herbe ou d’une haie, ombragée de beaux arbres. Les débats ont porté essentiellement sur les liaisons douces et sur la possibilité de découvrir à pied le territoire en empruntant des chemins depuis le bourg.

Plusieurs enjeux apparaissent :
 Se relier par des chemins
 Découvrir le territoire par des sentiers
 Se déplacer loin de la route et de son trafic

Se relier par des chemins
On a fêté les 700 ans de Geaune, on a relié à pied Geaune à Castelnau-Tursan. On réfléchit à relier les villages à Geaune par des chemins. Atelier Geaune
Découvrir le territoire par des sentiers
La voie verte, on a le projet de la relier à Ognoas, mais il va falloir bitumer en partie et fermer des accès au public, ce n’est pas évident… Atelier Arthez-d’Armagnac

Se déplacer loin de la route et de son trafic
Il y a plusieurs routes qui ont un trafic important, ce n’est pas très sécurisant de s’y promener à certaines heures. On voudrait faire un chemin pour relier l’école sans passer par la route, mais ce n’est pas facile. Atelier Bélus

  Les points forts exprimés

La promenade sur la petite route calme
Ça c’est ma promenade, c’est vert, il y a des arbres, des haies, c’est agréable. On rejoint la petite route, il n’y a personne. Atelier Bélus
Le chemin de balade On a fêté les 700 ans de Geaune, on a relié à pied Geaune à Castelnau-Tursan. Atelier Geaune
J’aime bien le chemin au bord de l’eau avec les arbres, on est à l’ombre c’est agréable. Atelier Messanges
C’est bien ce chemin, ça forme un univers frais et paisible, protégé du vent de l’océan. Atelier Messanges
Dans mon enfance, on accédait à l’océan par un petit sentier.
Il y a beaucoup de monde qui passe ici, le week-end, ils courent ou ils marchent sur la piste, ça fait une boucle qui rejoint le bourg. Atelier Morcenx
La rue tranquille Il y a des rues passantes et d’autres plus calmes en parallèle pour marcher tranquillement. Atelier Geaune
Ici, c’est facile de marcher, il y a des petites rues tranquilles. Atelier Geaune
C’est un chemin de traverse : le sol est usé mais c’est cohérent avec le patrimoine. Atelier Geaune
C’est très agréable cette liaison piétonne et plantée entre la place de la mairie et le lac. On voit le lac au bout qui attire. Atelier Gastes
La promenade sur la petite route calme C’est une route mais pourtant on s’y promène à pied, il n’y a pas de circulation. Atelier Bélus
Je fais une boucle comme on fait le tour, c’est agréable, il n’y a personne sur la route. Atelier Bélus
Ça c’est ma promenade, c’est vert, il y a des arbres, des haies, c’est agréable. On rejoint la petite route, il n’y a personne. Atelier Bélus
La route de crête Moi ce que j’aime c’est la vue depuis la route : on est en crête on voit loin. Atelier Geaune
C’est la route qui m’a marqué, c’est sinueux et en hauteur. C’est une caractéristique d’ici. Atelier Geaune
Le point de vue « Bounlos », ça veut dire « bon lieu » ou « beau lieu ». C’est une belle vue. Normalement on devrait voir les Pyrénées. Atelier Geaune
Le paysage s’ouvre, la vue n’est pas spectaculaire, mais c’est la première depuis St-Justin. Atelier Arthez d’Armagnac
On voit le château d’eau et le clocher de Villeneuve. Atelier Arthez-d’Armagnac

  Les évolutions relevées

La route de transit dans le bourg
Ce n’est pas une ambiance de centre-bourg. C’est plus une route de transit. Atelier Morcenx
La route de transit dans le bourg La rue principale du village, c’est la route départementale. Il y a beaucoup de voitures. Atelier Bélus
On dirait des routes, c’est surdimensionné. La place du piéton n’est pas toujours évidente. Atelier Morcenx
Ce n’est pas une ambiance de centre-bourg. C’est plus une route de transit. Atelier Morcenx
Les poteaux le long de la route L’arrivée de la fibre, c’est bien, mais ils la mettent en aérien sur des poteaux en galva : des poteaux en bois ça serait mieux, on les verrait moins. Atelier Bélus
Le chemin qui disparait Il y a beaucoup de chemins ruraux, abandonnés perdus. Ils ne sont plus lisibles. Atelier Bélus
Avant on pouvait cheminer le long de l’eau, maintenant cela s’est refermé. Atelier Arthez-d’Armagnac
Tiens il y a un sentier pour couper ! zut il est en cul-de-sac ! Atelier Gastes
Le point de vue qui se referme La motte féodale c’est un beau point de vue. Mais ça se referme, il faudrait couper des arbres.
On voit 7 clochers d’ici… enfin on devrait. Atelier Geaune
La motte féodale est un lieu phare. Bon il y a quand même une maison au pied qui change la vue. Atelier Geaune

  Les enjeux évoqués

Se déplacer loin de la route et de son trafic
La proximité de l’autoroute est un problème, cela crée des circulations de transit qui posent des problèmes de sécurité. Un aménagement a été fait pour ralentir la circulation avec des bornes resserrant la voie. Atelier Bélus

Découvrir le territoire par des sentiers
On pourrait relier le domaine avec le village et les étangs, en passant le long de la rivière et sur les points en belvédère, cela ferait une belle balade. Atelier Arthez-d’Armagnac
Se relier par des chemins On réfléchit à relier les villages à Geaune par des chemins. Atelier Geaune
Cela serait très bien d’être relié aux autres villages par des chemins. Atelier Arthez-d’Armagnac
On pourrait prolonger les liaisons douces pour rejoindre les villages et aussi pour rejoindre Arjuzanx. Atelier Morcenx
Découvrir le territoire par des sentiers On pourrait relier le domaine avec le village et les étangs, en passant le long de la rivière et sur les points en belvédère, cela ferait une belle ballade. Atelier Arthez-d’Armagnac
On pourrait faire des sentiers pour relier les lagunes et les montrer. Atelier Morcenx
Dans la bastide, on voudrait faire un chemin de la vigne, sur la rue entre la cave et l’église, pour montrer l’importance de la vigne ici. L’idée est de faire comme un musée à ciel ouvert. On va travailler sur des panneaux pédagogiques. Atelier Geaune
La voie verte, on a le projet de la relier à Ognoas, mais il va falloir bitumer en partie et fermer des accès au public, ce n’est pas évident… Atelier Arthez-d’Armagnac
Se déplacer loin de la route et de son trafic La proximité de l’autoroute est un problème, cela crée des circulations de transit qui posent des problèmes de sécurité. Atelier Bélus
Il y a plusieurs routes qui ont un trafic important, ce n’est pas très sécurisant de s’y promener à certaines heures. On voudrait faire un chemin pour relier l’école sans passer par la route, mais ce n’est pas facile. Atelier Bélus
Un aménagement a été fait pour ralentir la circulation avec des bornes resserrant la voie. Atelier Bélus
Cela serait vraiment nécessaire de créer des liaisons douces sur la commune pour relier les lotissements à la place de la mairie ou à travers la commune. Atelier Bélus

Voir aussi